Les dangers de manger vite et 3 conseils pour inverser cette habitude

Imprimer




Quand vous vous asseyez à table, comment mangez-vous ?

Êtes-vous le genre de personne à déguster et à savourer vos repas, en goûtant chaque bouchée ? Ou engloutissez-vous cette nourriture comme si elle allait disparaître ?

Malheureusement, beaucoup d’entre nous tombons dans le camp des «mangeurs rapides». Nous avons tendance à finir notre assiette à une allure fulgurante, avant que les plus lents avalent leur premières bouchées.

Si seulement nous savions à quel point c’était mauvais pour notre santé…

Des études ont prouvé qu’il existe de réels dangers à manger vite. Ci-dessous, vous trouverez tout ce que vous devez savoir, non seulement pourquoi vous devez ralentir votre rythme pour manger, mais comment vous pouvez y arriver !

Dangers de manger vite

Obésité et gain de poids

C’est un problème que nous voulons TOUS éviter, et c’est probablement la principale raison pour laquelle nous devrions commencer à changer nos habitudes.

De nombreuses études ont étudié les dangers d’une alimentation rapide, mais l’une d’elles en particulier, datant de 2017 [1], a montré que les personnes qui mangent rapidement ont plus de risques de développer un syndrome métabolique, notamment des accidents vasculaires cérébraux, des maladies cardiaques et du diabète. Les mangeurs lents étaient également moins susceptibles de devenir obèses, tandis que ceux qui mangeaient plus vite dans l’étude étaient plus enclins à prendre du poids.

L’étude japonaise a mis l’accent sur l’importance de manger plus lentement, l’auteur principal de l’étude expliquant la raison principale pour laquelle manger vite conduit à la prise de poids.

Lorsque les gens mangent vite, ils ont tendance à ne pas se sentir rassasiés et ont tendance à trop manger. Manger vite entraîne une plus grande fluctuation de la glycémie, ce qui peut entraîner une résistance à l’insuline.

Sur les plus de 1000 participants à l’étude, près de deux fois plus de personnes mangeant rapidement développaient un syndrome métabolique que celles qui mangeaient à une vitesse normale et plus de CINQ FOIS autant que celles qui mangeaient lentement. La consommation rapide entraîne également un tour de taille plus large, une glycémie plus élevée et un gain de poids.

Risque de cancer

Celui-ci a été remis en question, mais il faut absolument en prendre conscience !

Les boissons chaudes comme thé, le café et le yerba mate ont été associés à un risque plus élevé de cancer de l’œsophage, selon une méta-analyse de 2009 [2]. Elles causent des dommages thermiques à la muqueuse de l’œsophage, ce qui permet la croissance et la propagation des tissus cancéreux. Les boissons à haute température peuvent très bien constituer un facteur de risque de cancer de l’œsophage. Il est donc judicieux de ralentir lorsque vous buvez du café, du thé et de laisser votre boisson refroidir.

Indigestion et maux d’estomac

Les principaux risques auxquels vous êtes confronté lorsque vous mangez vite sont les brûlures d’estomac ou un reflux acide [3]. La prise alimentaire rapide augmente le risque de trouble de reflux gastro-oesophagien, qui se produit lorsque la nourriture et l’acide de l’estomac remontent dans l’œsophage.

Mais ce n’est pas tout ! L’une des causes les plus courantes d’indigestion et de maux d’estomac est de manger trop vite [4], surtout quand il est associé à une alimentation excessive. Étant donné que nous avons tendance à trop manger et très vite, nous pouvons augmenter le risque d’indigestion, de gaz, de ballonnements et de maux d’estomac.

Comment faire pour manger moins vite

En réalité, ce n’est pas aussi difficile que vous ne le pensez ! Voici trois astuces simples à essayer aujourd’hui :

Asseyez-vous et faites-en un repas

Manger sur le pouce, tout en travaillant ou en regardant la télévision va certainement aller à l’encontre de vos habitudes ! Vous retomberez dans ces vieilles habitudes de manger vite, de manger trop, ce qui accroît le risque de problèmes susmentionnés.

Au lieu de cela, prenez le temps de vous asseoir à votre table et de vous préparer un repas convenable servit dans une assiette et en mangeant correctement. Mangez en famille si possible car il sera beaucoup plus facile de manger moins vite.

Soyez conscient de votre repas

Cela signifie non seulement que vous êtes attentif au goût des aliments, mais aussi à la vitesse à laquelle vous les mangez. Arrêtez de penser que d’engloutir votre repas vous empêchera de goûter vos aliments. Au lieu de cela, savourez chaque bouchée et laissez vos papilles gustatives apprécier les différentes combinaisons de saveurs, d’épices et de textures. Soyez conscient de la rapidité avec laquelle vous mangez et laissez cette prise de conscience vous aider à ralentir votre vitesse de consommation.

Mangez souvent

Nous avons tendance à avaler nos repas lorsque nous avons faim, mais nous pouvons prendre notre temps et profiter de la nourriture un peu plus si nous n’atteignons pas ce sentiment de «famine». La clé est donc de manger des repas plus petits tout au long de la journée. Prenez un repas ou une collation toutes les 3 à 4 heures et assurez-vous de consommer suffisamment de calories pour que votre corps reste énergique et que votre estomac soit bien rempli. Des repas et des collations réguliers éteindront les récepteurs de la «faim», vous permettant ainsi de mieux apprécier vos repas sans ressentir le besoin de manger rapidement.


Vous aimerez aussi : 5 couleurs de phytonutriments : mangez l’arc-en-ciel !


Ressources:

[1] https://newsroom.heart.org/news/gobbling-your-food-may-harm-your-waistline-and-heart[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2773211/[3] https://www.webmd.com/heartburn-gerd/news/20030523/eating-food-too-fast-speedsspeeds-heartburn[4] https://my.clevelandclinic.org/health/symptoms/7316-upset-stomach-indigestion/possible-causes






Source

.

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :