Recette du gomasio

Temps de lecture : 2 minutes

Imprimer
Le gomasio  vient de la combinaison des mots japonais “goma” (sésame) et “sio” (sel) et est également connu sous le nom de ” sel de sésame ” ou ” sel oriental “. Ainsi le gomasio est un condiment japonais à base de sel de mer non raffiné et de graines de sésame qui apporte une touche distinctive à nos plats et salades avec une douce saveur de noisette.

Le gomasio est le parfait substitut du sel pour certains plats car il apporte une belle saveur à nos repas et réduit la quantité de sel nécessaire. Ce « Sel d’Orient » s’utilise notamment dans les salades et les soupes mais peut aussi apporter beaucoup de saveur aux plats principaux comme le riz, les pâtes, les légumes ou encore les légumineuses.

Bienfaits du gomasio

Ajouter du gomasio pour assaisonner nos plats, nous donne toutes les propriétés et les bienfaits des graines de sésame  comme :

  • Stimule le système digestif et facilite la digestion  car il aide à mieux assimiler les aliments que nous mangeons.
  • Fournit beaucoup de nutriments, de minéraux, de vitamines B et de fer à notre corps, en effet, il est considéré comme l’assaisonnement reminéralisant par excellence.
  • Riche en calcium, car le sésame contient jusqu’à 10 fois plus de calcium que le lait.
  • Contient encore plus de lécithine que le soja, ce qui aide à contrôler le cholestérol et à améliorer la mémoire.  Assaisonnement parfait pour le contrôle du cholestérol.
  • Rapidement assimilable par l’intestin et contribue très vite à rétablir l’acidité sanguine, cause de beaucoup de maladies.
  • Aide à beaucoup moins saler les plats et les salades donc à prévenir des maladies comme l’hypertension.

Au Japon, on utilisait autrefois le gomasio pour soigner certaines névralgies, en s’attaquant ainsi à la cause du problème, alors que le cachet d’aspirine que l’on prend aujourd’hui agit comme un simple coupe-circuit…

Comment préparer le gomasio

La proportion correcte de gomasio est d’une cuillère à soupe de sel de mer non raffiné (ou du gros sel rose de l’Himalaya) pour quinze cuillères à soupe de graines de sésame.

Torréfiez d’abord les graines de sésame non graissées, en les déplaçant avec une cuillère pour éviter qu’elles ne collent ou ne brûlent (il faut faire attention car elles éclatent facilement) et lorsqu’elles sont dorées et dégagent leur odeur de noisette distinctive, retirez-les de la poêle.

Dans un mortier (vous pouvez aussi utiliser un petit robot ménager), mélangez les graines de sésame grillées avec une cuillère à soupe de sel de votre choix. Laissez refroidir et broyez le mélange. Réduisez en poudre grossière contenant encore quelques grains entiers, mais ne mixez pas trop longtemps sous peine d’obtenir une pâte et ce n’est pas le but recherché.

Étalez le mélange grossier dans un plat, sur un tapis de cuisson pi sur une plaque de four et laissez sécher une journée.

Conserver le gomasio

Une fois préparé, on peut conserver le gomasio dans un récipient hermétique et le conserver au réfrigérateur, mais il ne faut pas le laisser plusieurs jours car il perd ses qualités et ses propriétés.

Idée : faites un algomasio en ajoutant des algues sèches à votre mélange de graines de sésame et de sel. Passez le tout dans votre robot ménager.

 

%d blogueurs aiment cette page :