10 utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée

Imprimer




Lorsque nous parlons des utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée, nous ne parlons pas de la menthe contenue dans les chewing-gums et autres bonbons. En réalité, il est assez fascinant et d’une manière un peu triste que la menthe soit si souvent associée à des friandises sucrées plutôt qu’à de profonds bienfaits médicinaux. Hormis la lavande, l’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée est peut-être l’une des plus variées de toutes les huiles essentielles. Et pourtant, nous l’avons limité aux bonbons et au dentifrice !

Histoire et composition de l’huile essentielle de menthe poivrée

La menthe poivrée (Mentha x peperita) est une combinaison hybride de la menthe aquatique et de la menthe verte qui pousse de façon prolifique. En fait, elle peut prendre le dessus comme une mauvaise herbe. Les parties aériennes – fleurs et feuilles – sont récoltées pour la production d’huiles essentielles par distillation à la vapeur. À ce stade, les ingrédients actifs comprennent généralement la menthone à environ 20% de la composition et le menthol à environ 40%, bien que ces quantités puissent naturellement varier. Pour tirer le meilleur parti de vos utilisations préférées de l’huile essentielle de menthe poivrée, choisissez une marque de qualité.

En règle générale, l’huile essentielle de menthe poivrée est utilisée comme antiémétique (aide à prévenir les nausées) et antispasmodique (aide à prévenir les vomissements ainsi que toute autre contraction gastro-intestinale sévère). C’est une aide digestive apaisante et bénéfique en période de maladie.

Historiquement, la menthe poivrée date comme l’une des plus anciennes plantes médicinales utilisées en Europe, un ancien remède pour les cultures chinoise et japonaise, et une médecine égyptienne il y a au moins 1000 ans avant JC. Dans la mythologie grecque, Pluton (ou Hadès pour les Grecs) tomba amoureux de la nymphe Menthé, mais cette liaison déplut fortement à son épouse Perséphone qui piétina la malheureuse Menthé. Hadès (ou Perséphone elle-même) la transforma en plante : la menthe.

Utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée dans la littérature

En s’éloignant de la littérature grecque pour entrer dans le domaine scientifique, la menthe poivrée se retrouve dans des bases de données d’études et de comptes rendus, et plus encore lorsque nous examinons son composant spécifique, le menthol. Avec des centaines, voire des milliers de mentions, les scientifiques s’occupent de cette plante remarquable. Ajoutez-la à votre mode de vie au quotidien et votre vie ne sera plus jamais la même.

Soulagement des nausées

Nous espérons tous éviter une chirurgie mais parfois, elle est une partie nécessaire de la vie. Une partie courante de la chirurgie est la nausée post-opératoire, à hauteur de 1/3 e des patients chirurgicaux. En 2012, des tests sur les effets de l’huile essentielle de menthe poivrée ont été effectué sur ce phénomène désagréable. Les mamans qui sont en convalescence après une césarienne ne veulent surtout pas faire face aux vomissements et aux nausées, en plus des émotions mélangées de joie de la naissance et de douleur liée à la chirurgie, sans parler du temps qu’elles pourraient passer à se lier avec leurs bébés. Ainsi, des mères ont été choisies pour cette étude et 35 d’entre elles ont découvert des niveaux de nausée «significativement inférieurs» par inhalation de la menthe poivrée par rapport aux traitements classiques.

Syndrome du côlon irritable

L’utilisation des huiles essentielles est parfois sous-estimée lorsqu’elle est limitée aux connotations «d’aromathérapie». Les applications  topiques et parfois internes sont également pertinentes. Une goutte mélangée à une cuillère à café d’huile de noix de coco, frottée sur le ventre ou ingérée dans une cuillère de miel, peut calmer un malaise d’estomac ou une indigestion. Les chercheurs abordent cette capacité remarquable, marquée par une revue systématique de la littérature couvrant le syndrome du côlon irritable (IBS) et la menthe poivrée, bien que ce traitement nécessite généralement l’utilisation de menthe poivrée encapsulée dans des capsules entérosolubles.

Neuf études ont été passées en revue, portant sur plus de 700 patients, et la conclusion était claire : la prise d’huile essentielle de menthe poivrée dans des gélules entérosolubles était bien meilleure que le placebo pour ce qui est de la gestion de la douleur et des symptômes.  Dans leur conclusion, les chercheurs de l’Université Western Ontario ont déclaré que :

L’huile essentielle de menthe poivrée est un traitement sûr et efficace à court terme pour le SCI. Les futures études devraient évaluer l’efficacité et la sécurité à long terme de l’huile essentielle de menthe poivrée et son efficacité par rapport à d’autres traitements du SCI, notamment les antidépresseurs et les antispasmodiques.

Insectifuge

Un des bienfaits préférés de l’huile essentielle de menthe poivrée est son pouvoir insectifuge, surtout si vous vivez dans un endroit envahi par les moustiques !


Vous aimerez aussi : Curcuma : l’huile essentielle anti-toxicité à utiliser absolument !


10 utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée

1. Soulager la douleur naturellement

Pour un relaxant musculaire naturel ou un analgésique, l’huile essentielle de menthe poivrée est l’un des meilleurs. Essayez de l’utiliser sur le dos, les maux de dents ou la céphalée de tension.

2. Nettoyer les sinus

L’huile essentielle de menthe poivrée, diffusée ou inhalée, aide généralement les problèmes tenaces des sinus en les nettoyants et en apaisant immédiatement les maux de gorge. En tant qu’antitussif, les résultats peuvent être durables et bénéfiques contre le rhume, la toux ou la bronchite, l’asthme ou la sinusite. Utilisez la menthe poivrée dans une recette maison de pastilles pour la toux pour tirer parti de ces avantages.

3. Soulager les douleurs articulaires

L’huile essentielle de menthe poivrée et l’huile de lavande agissent comme un anti-inflammatoire rafraîchissant et apaisant pour les articulations douloureuses.

4. Coupe-faim

Ralentissez votre appétit en diffusant de la menthe poivrée avant les repas, pour vous aider à vous sentir rassasié plus vite. Sinon, appliquez une ou deux gouttes sur vos sinus ou votre poitrine.

5. Apporte de l’énergie

Voyages sur la route, longues nuits d’étude ou chaque fois que vous sentez une baisse d’énergie, l’huile essentielle de menthe poivrée est un stimulant rafraîchissant et non toxique pour vous aider à vous réveiller et à conserver votre vigilance sans les toxines contenues dans les boissons énergisantes.

6. Shampoing revigorant

Quelques gouttes incluses dans votre shampoing et votre revitalisant vont stimuler votre cuir chevelu et réveiller vos sens. En prime, les propriétés antiseptiques de la menthe poivrée peuvent également aider à prévenir ou à éliminer les poux et les pellicules.

7. Aider la toux

L’effet antitussif de la menthe poivrée peut aider à soulager une toux persistante. Essayez de l’utiliser dans un diffuseur ou dans le cadre de cette recette maison de pastilles pour la toux.

8. Soulager le TDAH

Une goutte de menthe poivrée sur les vêtements ou sur la nuque peut aider à améliorer la concentration et la vigilance lorsque la concentration est nécessaire.

9. Apaiser les démangeaisons

La menthe poivrée rafraîchissante et la lavande apaisante se combinent à nouveau pour soulager les démangeaisons des piqûres d’insectes ou des brûlures du soleil.

10. Repousse tiques

Pour éloigner les tiques et éviter de se faire piquer par l’un de ces acariens, utilisez un peu d’huile essentielle de menthe poivrée. Mettez quelques gouttes d’huile essentielle sur vos vêtements ou bien appliquez l’huile directement sur votre peau pour qu’elle agisse comme un répulsif. En cas de sensibilité de votre peau, diluez l’huile essentielle dans un peu d’huile de support comme le jojoba, amande douce ou la noix de coco.

Utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée : mise en garde

Veuillez suivre les recommandations et conseils d’un professionnel de soins de santé et le bon sens lors de l’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée. Bien qu’elle soit incroyablement polyvalente et relativement douce, elle reste une substance de qualité médicinale et doit être utilisée avec précaution. Comme avec toutes les huiles, assurez-vous de toujours la diluer avec une huile de support et, comme toujours, écoutez votre corps et la sagesse de ceux qui ont utilisé l’aromathérapie avant nous : les huiles essentielles sont préférables à petites doses !

L’huile essentielle de menthe poivrée peut détendre le sphincter œsophagien et présenter des risques pour les personnes souffrant de reflux. Ne la consommez pas pure. Prendre une ou deux gouttes de menthe poivrée dans une gélule peut remédier à ce risque assez facilement.




Références  et source :

Découvrez la boutique Pierres&Cristaux

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :