Comment soulager mon bébé grâce aux huiles essentielles en toute sécurité

Imprimer




Avez-vous déjà essayé les huiles essentielles pour calmer votre bébé ? L’avantage des huiles essentielles c’est que vous pouvez les utiliser sous différentes voies d’administration ; La voie cutanée étant la voie royale, puisque chez le bébé où la peau ne fait pas barrière, les huiles essentielles peuvent pénétrer petit à petit et permettent d’hydrater le derme par la même occasion. Le site Ohbebe nous explique tout.

Comment utiliser les huiles essentielles chez les bébés en toute sécurité ?

Par voie topique, en massage ou dans le bain

Les huiles essentielles ne sont pas utilisables pour les bébés par voie orale. En règle générale, en aromathérapie, les huiles essentielles ne sont pas utilisables avant les trois premiers mois de la vie du bébé. Quoi que des études ont montré qu’un massage à base d’huiles essentielles, à doses adéquates, peut améliorer la prise de poids chez les prématurés, favoriser le développement et réduire l’irritabilité et les troubles du sommeil.

Chez le nourrisson âgé de 3 mois et jusqu’à ses 30 mois, les huiles essentielles peuvent être utilisées en massage à la main, diluées dans une huile végétale ou en bain, diluées à raison de 1%, soit 30 gouttes pour 100 ml de base ou de lait non écrémé.

Attention ! Pour diluer les huiles essentielles dans le bain, il ne faut pas les mettre directement en gouttes sur la surface de l’eau. Elles ne feront que flotter et ceci peut provoquer des irritations. Pour les solubiliser, vous pouvez utiliser une base pour bain qui ne mousse pas, comme un gel douche (30 gouttes pour 100 ml de gel douche) ou du lait non écrémé en poudre ou liquide. Pour ce dernier, vous prenez l’équivalent d’une tasse de lait pour 30 gouttes ; ce qui équivaut à 1 ml d’huile essentielle.

Par voie aérienne, en diffusion sèche ou humide

Si vous optez pour la diffusion sèche, je vous conseille de diffuser l’huile essentielle en absence de votre bébé pour éviter qu’il mette le nez sur la sortie de l’huile essentielle. Vous aromatisez la chambre, vous laissez reposer 5 minutes, vous pouvez même aérer un peu et ensuite vous pouvez faire venir votre enfant.

Il y a aussi la méthode de diffusion humide, qui consiste à utiliser des humidificateurs d’air à vapeur d’eau froide. Une dizaine de gouttes suffit pour aromatiser la pièce une dizaine de minutes. Vous pouvez ensuite l’éteindre ou le laisser fonctionner. Dans ce cas, il agira comme humidificateur d’air ambiant.

Attention cependant à tout ce qui est brûle-parfum ou autres instruments qui chauffent l’huile essentielle. Ceux-ci ont tendance à dénaturer les huiles essentielles, ce qui n’est pas bon pour la santé de votre bébé.

Aussi, il ne faut pas utiliser les diffuseurs d’arômes si le nourrisson souffre d’asthme ou risque d’en souffrir, en raison de ses antécédents familiaux.

Quelles huiles essentielles utiliser chez le nourrisson ?

Pour relaxer votre bébé, vous pouvez utiliser des huiles essentielles douces. Ce sont généralement les mêmes utilisées chez la femme enceinte. Je cite toutes les huiles essentielles à base d’agrumes ; que ce soit le zeste, la feuille, le petit grain ou la fleur.

Le citron par exemple peut être utilisé en prévention des pathologies hivernales. C’est un antiviral et un antiseptique. Les autres agrumes auront la fonction de calmants. Notamment la mandarine qui est excellente pour le bébé en diffusion ou en bain.

Le bois de rose est également une huile essentielle fabuleuse pour votre bébé. Sachez cependant que cette huile est en rupture car la zone de production qui se trouve au Brésil a été classée patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est donc difficile d’en avoir en bio. Néanmoins, elle reste idéale pour la peau et tout ce qui est bronchite respiratoire, en prévention ou en curatif. Cette huile essentielle s’applique soit en mettant quelques gouttes dans le bain, soit en massage sur le thorax et l’arrière de l’épaule.

Il y a aussi le géranium, idéal pour adoucir la peau du bébé, notamment dans le cas de peaux sèches ou eczémateuses. La lavande est aussi très efficace pour calmer les rougeurs du nourrisson dues aux irritations ou aux allergies. Une étude a conclu qu’un massage aromathérapie à l’huile de lavande pourrait efficacement réduire les symptômes de coliques.

L’huile essentielle de lavande pourrait également être utilisée en prévention des poux. Une goutte, même pure, derrière l’oreille de l’enfant pourra en plus calmer les otites et l’aider à mieux dormir la nuit.

Précautions et mise en garde

Les bébés ont la peau sensible, c’est pourquoi il faut éviter d’utiliser certaines huiles essentielles irritantes pour la peau, telles que le thym, l’origan, la verveine citronnée, l’écorce ou feuille de cannelle, le clou de girofle et le cumin.

Les chercheurs recommandent également d’éviter l’huile d’olive comme huile de support ou diluant, car cela pourrait endommager la peau.

Il est important aussi d’obtenir la meilleure qualité d’huile possible pour votre bébé. Assurez-vous donc qu’il s’agit d’une huile essentielle pure à 100% et non d’une huile de massage ou de parfum.

Enfin, sachez qu’il est généralement plus sûr d’acheter des huiles essentielles biologiques, car il existe certaines normes officielles pour utiliser ce terme.

Pour les bébés âgés de plus de 3 mois, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pour favoriser le sommeil, calmer l’anxiété et même soulager les symptômes de coliques. Ces huiles essentielles sont sans danger pour les bébés, à condition de prendre certaines précautions lors du dosage et de l’application. Il s’agit notamment de ne jamais utiliser les huiles essentielles non diluées sur la peau d’un bébé et de garder les huiles hors de leur portée afin qu’elle ne soit pas inhalée ou ingérée.

Références :

1- Tiffany Field, Massage Therapy Research Review, Complement Ther Clin Pract. 2014 Nov; 20(4): 224–229. doi: 10.1016/j.ctcp.2014.07.002

2- Çetinkaya B, Başbakkal Z. The effectiveness of aromatherapy massage using lavender oil as a treatment for infantile colic. International Journal of Nursing Practice, 2012; 18: 164–169

3- Danby SG, AlEnezi T, Sultan A, Lavender T, Chittock J, Brown K, Cork MJ. Effect of olive and sunflower seed oil on the adult skin barrier: implications for neonatal skin care. Pediatr Dermatol. 2013 Jan-Feb;30(1):42-50. doi: 10.1111/j.1525-1470.2012.01865.x




.

Merci pour votre partage !
%d blogueurs aiment cette page :