Est-ce que les sushis sont sains ? Voici tout ce que vous devez savoir

Imprimer

 


Les sushis sont aujourd’hui omniprésents, des restaurants haut de gamme aux stands du centre commercial local, vous pouvez en trouver partout. La plupart des gens les considèrent également comme un aliment santé : vous verrez souvent des gens choisir des sushis lorsqu’ils veulent un repas «léger», un repas de travail sain ou surveiller leurs habitudes alimentaires. Mais avec autant de variétés de sushis, sont-ils aussi sains que nous le pensons ?

Les sushis ont l’image d’un aliment santé. Après tout, les sushis traditionnels contiennent tous des ingrédients santé : farci de poisson frais, enveloppé dans de fines feuilles d’algues et présentés soigneusement en petites bouchées. Mais les professionnels de la santé avertissent de ne pas s’attendre à ce que votre envie hebdomadaire de thon épicé amincisse votre tour de taille.

L’un des plus gros problèmes avec les sushis est le contrôle des portions. Bien qu’il puisse sembler compact, le sushi peut contenir beaucoup de calories : un seul rouleau de sushi aux crevettes épicées et coupé en six à neuf morceaux peut contenir jusqu’à 550 calories.

La plupart de ces calories proviennent du riz blanc collant. Le riz des sushis est généralement fait en ajoutant du vinaigre et du sucre, et le sucre lui donne plus de calories que le riz cuit à la vapeur. Ce riz à sushi collant sucré est également très tassé pendant le processus de cuisson et d’assemblage, de sorte que vous pouvez consommer une demi-tasse de riz blanc en une seule fois et il est vraiment facile de manger des sushis sans se rendre compte à quel point vous avez mangé une importante quantité de riz.

Comment choisir vos sushis ?

Pourtant, les sushis peuvent absolument faire partie d’une alimentation saine à condition de faire attention à la façon dont vous les choisissez.

Faites le bon choix

Les ingrédients cachés à l’intérieur et empilés sur le dessus de vos sushis sont les plus grands facteurs déterminants pour savoir s’ils sont  sains ou pas. Le poisson est généralement pauvre en calories, riche en protéines et rempli de nutriments puissants comme les oméga-3 . Y compris les légumes cuits à la vapeur et les légumes frais, qui sont riches en fibres, et les avocats, une graisse saine pour le cœur. Restez simple, et vos sushis seront généralement plus sains pour vous. Mais évitez les sauces à base de mayonnaise (un ingrédient principal dans la plupart des sushis avec des garnitures «épicées») ou les légumes panés et frits (étiquetés «croustillants» ou «tempura»).

Réduire les trempettes et la sauce soja

Les trempettes et sauces peuvent rapidement augmenter les niveaux de sodium et de graisse dans votre dîner de sushi. La mayonnaise épicée, par exemple, est une «source très concentrée» de graisses et de calories. Il est recommandé d’ajouter juste une touche de sauce pour apprécier la saveur des sushis, plutôt que de les tremper trop généreusement. En ce qui concerne la sauce soja, même une cuillère à soupe d’une variété à teneur réduite en sodium peut contenir 575 mg de sodium : environ 25% de la limite supérieure journalière recommandée. Si vous ne pouvez pas vous passer de votre sauce de soja, vous pouvez simplement en verser quelques gouttes sur vos sushis ou les tremper délicatement pour garder le côté sain. D’autre part, certains condiments sont remplis de saveurs et de nutriments.  Le gingembre, populaire sous sa forme marinée pour accompagner les sushis, a des effets anti-inflammatoires et, le radis est une source incroyable de vitamine C.

Choisissez du poisson cru de qualité

Même si vous n’êtes pas préoccupé par l’effet des sushis sur votre tour de taille, vous devriez toujours être prudents quand il s’agit de manger du poisson cru. Lorsqu’on mange tout ce qui est cru, il y a un risque inhérent de tomber malade des bactéries et des parasites. Il faut s’assurer que le poisson provient d’un restaurant réputé et qu’il a été réfrigéré correctement. (Une forte odeur de poisson est un grand drapeau rouge et peut être le signe d’un manque de fraîcheur). Et renseignez-vous depuis combien de temps les sushis à emporter ont été préparé avant de les consommer. Le poisson cru ne devrait pas être laissé à l’air libre pour plus de deux heures, ou plus d’une heure s’il fait 30°C ou plus chaud, selon la Food and Drug Administration des États-Unis . Une histoire a fait les manchettes au début de 2018 avec un homme disant avoir contracté un ténia long de 1,5 mètre après avoir mangé du saumon cru presque tous les jours ; les parasites peuvent survivre dans le poisson cru lorsque sa température interne est trop haute ou lorsque le poisson est mal congelé.

Le mercure est un autre problème de santé lorsqu’il s’agit de manger des sushis, un métal qui se trouve naturellement dans notre environnement mais qui est exacerbé par la pollution, puis absorbé par la plupart des fruits de mer et coquillages. La consommation de traces de mercure par les fruits de mer est sans danger pour la plupart des gens, mais elle peut freiner le développement précoce. Il est donc recommandé aux femmes enceintes et aux jeunes enfants d’éviter les fruits de mer crus et même certains types de poissons cuits comme le thon en conserve, le maquereau royal et l’espadon… La plupart des gens qui mangent des sushis n’ont pas besoin de s’inquiéter, mais si vous mangez des sushis plusieurs fois par semaine, l’un des moyens les plus faciles de minimiser vos risques est de mélanger les types de sushi que vous choisissez. Une autre mesure de protection consiste à choisir des fruits de mer« riches en acides gras oméga mais pauvres en mercure, comme le saumon ou la crevette.

Améliorez votre choix de sushis

Il existe de nombreuses façons de préparer un dîner de sushis sain. Si vous êtes capables de faire vos propres sushis, choisissez du riz brun plus riche en fibres et qui vous rassasiera plus qu’un riz blanc, qui se digère assez rapidement et qui pourrait vous laisser affamer juste quelques heures après un festin de sushis. Choisissez des sushis enveloppés dans du concombre ou commander des sashimis, du poisson frais tranché finement et servi sans riz ; une autre façon de rendre votre sushi plus sain.

Si vous ne pouvez pas vous séparer de votre riz blanc, mangez-en moins. Une bonne façon de le faire est de jumeler vos sushis avec quelque chose qui contient plus de protéines ou de fibres, comme l’edamame ou un autre légume, ou bien commencez votre repas avec une soupe miso ou une salade. Et chaque fois que vous mangez des sushis au restaurant, n’ayez pas peur de poser des questions à votre serveur sur la façon dont vos sushis sont préparés ou sur ce qu’ils contiennent, afin que vous sachiez ce que vous mangez et faire un meilleur choix.

 


Source

pierresetcristaux.com
Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :