La santé des femmes qui utilisent des produits de nettoyage est plus en danger

Imprimer

 


Chez les femmes agents d’entretien ou celles qui utilisent régulièrement les produits chez elles, le déclin des fonctions respiratoires observé était semblable à celui qu’aurait subi une femme ayant fumé jusqu’à 20 cigarettes par jour soit l’équivalent d’un paquet de cigarettes durant 10 à 20 ans !

Une étude publiée dans l’American Journal of Respiratory et Critical Care Medicine de l’American Thoracic Society a rapporté que les femmes qui utilisent des produits chimiques de nettoyage sont plus à risque de déclin de la fonction pulmonaire et d’asthme par rapport à celles qui n’en utilisent pas. Selon les auteurs de l’étude, intitulée «nettoyage à la maison et au travail en ce qui concerne la diminution de la fonction pulmonaire et l’obstruction des voies respiratoires», il est préférable d’utiliser des solutions de nettoyage plus douces et naturelles pour éviter d’endommager le système respiratoire.

  • Les tâches ménagères exposent souvent les individus à des agents chimiques ayant des effets potentiellement nocifs sur le système respiratoire.
  • Il a été rapporté que l’utilisation de ces agents chimiques peut augmenter le risque d’asthme et de symptômes respiratoires chez les femmes qui travaillent comme nettoyeurs professionnels et chez les femmes qui nettoient à la maison. Cependant, les effets à long terme des agents de nettoyage sur la santé respiratoire demeurent inconnus.
  • L’étude s’est penchée sur les effets à long terme du nettoyage professionnel et du nettoyage de la maison sur le déclin de la fonction pulmonaire et l’obstruction des voies respiratoires.
  • Les participants à l’étude ont été observés pendant plus de vingt ans.
  • Les chercheurs ont étudié les données de 6 230 participants avec au moins une mesure de la fonction pulmonaire de 22 centres d’étude. Les données ont été analysées avec des modèles linéaires mixtes qui ont été ajustés pour les facteurs de confusion potentiels.
  • Les femmes qui nettoyaient à la maison ou travaillaient comme nettoyeurs professionnels avaient une baisse accélérée de la fonction pulmonaire. Cela implique que l’exposition aux produits chimiques provenant des produits de nettoyage constitue une menace possible pour la santé respiratoire à long terme.

Selon, Øistein Svanes, étudiante en doctorat à l’origine de l’étude, elle précise :

Ces produits chimiques sont généralement inutiles. Des chiffons en microfibre et de l’eau sont largement suffisants pour la plupart des usages.

Les chercheurs ont mis en garde que les responsables de la santé publique doivent appliquer des mesures plus strictes lorsqu’ils surveillent la production de produits de nettoyage pour s’assurer qu’ils sont sûrs pour une utilisation régulière.

 


Référence : 

Svanes ØC, Bertelsen RJ, Lygre SH, Carsin AE, JM Antó, Forsberg B, JM García-García, JA Gullón, Heinrich J, Holm M, et al. NETTOYAGE À LA MAISON ET AU TRAVAIL EN RAPPORT AVEC LE DÉCLIN DE LA FONCTION PULMONAIRE ET L’OBSTRUCTION DES VOIES RESPIRATOIRES. American Journal of Respiratory et Critical Care Medicine. 2018 16 février. Source, Source

pierresetcristaux.com
Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :