Les noix pour un intestin en santé

Imprimer




La recherche menée par Lauri Byerley, Ph.D., RD, professeur associé en recherche de physiologie à la LSU Health New Orleans School of Medicine, a constaté que les noix dans le régime modifient la composition des bactéries dans l’intestin, ce qui suggère une nouvelle façon dont les noix peuvent contribuer à améliorer la santé. Les résultats sont publiés dans The Journal of Nutritional Biochemistry en ligne.

“Les noix ont été appelées « superaliments » car elles sont riches en acides gras oméga-3, en acide alpha-linoléique et en fibres, et elles contiennent une des plus fortes concentrations d’antioxydants ”, note le docteur Byerley. « Maintenant, un bienfait supplémentaire des noix peut être la modification bénéfique pour le microbiote intestinal ».

En travaillant sur des rongeurs, l’équipe de recherche a ajouté des noix au régime du premier groupe. Le régime de l’autre groupe ne contenait pas de noix. Ils ont ensuite mesuré les types et le nombre de bactéries intestinales dans le côlon descendant et ont comparé les résultats. Ils ont constaté qu’il y avait deux communautés distinctes de bactéries dans les groupes. Dans le groupe de noix, les nombres et les types de bactéries ont changé, tout comme la capacité fonctionnelle des bactéries. Les chercheurs ont signalé une augmentation significative des bactéries bénéfiques comme le Lactobacillus.

 » Nous avons constaté que les noix dans le régime alimentaire ont augmenté la diversité des bactéries dans l’intestin, et d’autres études non liées ont associé moins de diversité bactérienne avec l’obésité et d’autres maladies comme la maladie inflammatoire de l’intestin « , explique Byerley.  » Les noix ont augmenté plusieurs bactéries, comme le Lactobacillus, généralement associées à des probiotiques suggérant que les noix peuvent servir de prébiotique « .

Les prébiotiques sont des substances alimentaires qui favorisent sélectivement le nombre et l’activité des bactéries bénéfiques. « La santé mentale est un domaine de recherche émergeant, et les chercheurs constatent qu’une plus grande diversité bactérienne peut être associée à de meilleurs résultats pour la santé », ajoute Byerley.

Les chercheurs concluent que le remodelage de la communauté des microbes intestinaux en ajoutant des noix au régime suggère un nouveau mécanisme physiologique pour améliorer la santé. Le fait de manger des noix a été associé à un risque réduit de maladie cardiovasculaire, à une croissance tumorale plus lente chez les animaux et à une amélioration de la santé du cerveau.




Source

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *