Comment utiliser le safran et faire du lait au safran

Temps de lecture : 3 minutes

Imprimer
Personne ne sait avec certitude d’où provient le crocus à safran, mais «des pigments à base de safran ont été découverts dans des représentations préhistoriques du nord-ouest de l’Iran datant de 50 000 ans.

La récolte du crocus à safran (Crocus sativus) a lieu au début de novembre. Il éclot lorsque les températures matinales descendent sous les 10°C. Il se récolte tôt le matin, avant l’ouverture des pétales.

Une fois les fleurs collectées, elles sont placées sur une table, chaque personne recueillant avec soin les trois stigmates présents dans chaque fleur de crocus.

Il faut environ 463 fils pour constituer 1 gramme de safran ! Par conséquent, le safran peut être assez coûteux. C’est surement une des craintes des Occidentaux qui l’utilisent trop peu en cuisine. Cependant, lorsque vous apprendrez à utiliser le safran, vous constaterez qu’il en faut très peu pour sublimer une recette.

Comment utiliser le safran 

Dans la culture iranienne, le safran est traditionnellement utilisé pour un large éventail de besoins de santé. En le buvant sous forme de thé contre les nausées, les indigestions et les maux de ventre pour ses qualités chauffantes, amères et antispasmodiques. Ce sont également les propriétés antispasmodiques du safran qui sont prisées en Iran pour le traitement des maux de tête et des douleurs musculaires. Cyrus le Grand, l’un des rois les plus vénérés de Perse, dissolut des fils de safran dans son bain pour se revigorer et guérir de ses blessures de guerre ; ce qui éclairait sur les effets antiseptiques du safran.

Cependant, plus que tout, le safran est reconnu et utilisé pour ses propriétés aphrodisiaques et exaltantes. Cléopâtre  versait un quart de tasse de safran dans ses bains chauds pour bénéficier de ses propriétés cosmétiques et de ses qualités de colorant. Elle l’utilisait aussi avant de rencontrer ses amants, croyant en ses vertus aphrodisiaques. La mythologie gréco-romaine prétend que les graines des dieux ont donné naissance au crocus safran. Dans l’histoire de la Perse, «un sac de safran porté sur une ficelle autour du cou et suspendu au-dessus du cœur raviverait l’amour.

En Iran, le safran est infusé dans le thé, le sirop, les plats salés, les desserts, les parfums, les déodorants, les baumes, les huiles et l’encens. Bien qu’il existe de nombreuses façons d’explorer l’intégration du safran dans nos armoires à base de plantes et culinaires, on peut préparer un simple lait au safran légèrement sucré. Le safran transforme le lait en une couleur jaune doré foncé et les arômes du safran, de la rose et de la cardamome s’harmonisent pour créer un goût floral et léger.

Recette du lait au safran

Il n’y a pas de meilleur moment pour savourer ce lait au safran réchauffant et enivrant en période hivernale. Alors que le temps est sombre et froid, le lait au safran est une potion merveilleuse pour le long hiver : soutenir nos esprits, réchauffer nos cœurs et nous rappeler le soleil qui se lève à nouveau.

Ce dont vous aurez besoin… Pour 4 tasses.

  • 7 à 9 fils de safran
  • 5 à 7 gousses de cardamome
  • 4 tasses de lait au choix (traditionnellement, on utiliserait du lait de brebis, mais d’autres produits laitiers et non laitiers, comme les noix, le riz, l’avoine et la noix de coco, fonctionnent également à merveille)
  • 1 poignée de pétales de roses séchées
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 cuillère à café d’eau de rose (facultatif)
  • Édulcorant de choix
  1. Dans un mortier et un pilon, réduisez vos fils de safran en une poudre fine et mettre de côté.
  2. Ensuite, broyez vos gousses de cardamome jusqu’à ce que l’arôme soit révélé puis mettre de côté.
  3. Dans une petite casserole, ajoutez le lait, la cardamome, les pétales de rose et la cannelle, puis montez la température juste avant l’ébullition.
  4. Une fois que vous avez fait mijoter doucement le mélange, ajoutez votre poudre de safran, votre eau de rose (si utilisée) et votre édulcorant.
  5. Laissez le lait mijoter pendant 2 à 4 minutes supplémentaires, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que la couleur devienne dorée. Filtrez, servir et déguster bien chaud.

Source

 

.

%d blogueurs aiment cette page :