Comment les bactéries dans votre intestin peuvent vous rendre gras

Imprimer

 


Donnant plus de crédibilité à l’obésité, une étude sur les microbes et les virus dans lintestin qui peuvent être responsables de certains cas d’obésité, confirme la présence de différents microbes nageant dans les intestins des patients en surpoids par rapport à leurs pairs plus minces.

Les scientifiques ont découvert le déséquilibre après avoir comparé les microbes extraits des intestins de souris maigres et obèses et de 12 humains (dont sept étaient obèses). Les bactéries trouvées chez les humains étaient principalement centrées sur deux groupes : les firmicutes qui étaient plus abondants (une augmentation de 20%) chez les patients obèses et les bactéroïdes (presque 90% de moins) qui ne l’étaient pas. 

Encore plus convaincants, les patients obèses ont diminué le nombre de firmicutes dans leurs intestins après avoir suivi un régime faible en gras et faible en glucides pendant 12 mois et ont augmenté la quantité de bactéroïdes (bien que ces niveaux n’aient jamais atteint la même quantité de microbes que les patients plus minces ).

Influencer favorablement la croissance des bactéries dans votre corps est facile en faisant de meilleurs choix alimentaires, en commençant par réduire, avec un plan d’élimination, les sucres et la plupart des grains de votre régime quotidien.

Des preuves encore plus impressionnantes prouvent la cause nutritionnelle de nombreuses maladies sont liées à un déséquilibre des bactéries dans votre intestin, un problème facilement rectifié en prenant un probiotique de haute qualité.

 


Source

pierresetcristaux.com
Merci pour votre partage !

Une pensée sur “Comment les bactéries dans votre intestin peuvent vous rendre gras

  • Ping : Comment les bactéries dans votre intestin peuvent vous rendre gras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :