Le MSG (glutamate monosodique) se cache sous différents noms, même dans vos aliments préférés «tout naturel»

Imprimer






Un des ingrédients les plus controversés dans l’alimentation industrielle est le MSG ou le glutamate monosodique. Le MSG est un ingrédient populaire dans la cuisine chinoise et la conservation des aliments. Malgré la controverse sur la sécurité du MSG, la Food and Drug Administration américaine reste ferme sur sa position : le MSG est sûr. Cependant, la réalité est la suivante : le MSG n’est pas sûr et, bien qu’une majorité de la population puisse ne pas être affectée par ses effets secondaires, un pourcentage de la population peut avoir des réactions indésirables à ce conservateur. [1]

Qu’est-ce que le MSG ?

Le MSG est un sel sodique de l’acide glutamique, l’un des acides aminés non essentiels les plus abondants dans la nature. La FDA déclare que l’acide glutamique est “naturellement présent dans notre corps et dans de nombreux aliments et additifs alimentaires”. Bien que l’acide glutamique soit naturellement présent, l’une des raisons de sa présence dans l’organisme est-elle due au fait que nous mangeons trop d’additifs alimentaires ? [1]

Étant donné que certaines études ne sont pas concluantes, la FDA a déclaré que le MSG “est généralement reconnu comme sûr”, même si un pourcentage de personnes montre une sensibilité à l’additif. En termes simples, la FDA a permis à cet ingrédient d’être présent dans la plupart des aliments sur le marché, car seul un faible pourcentage de personnes manifeste une sensibilité ou des réactions allergiques.  Les allergènes prouvés, tels que les noix, doivent être imprimés sur l’étiquette de l’aliment à des fins de sécurité, mais aucune loi ou règle de ce type n’existe pour le MSG. Cependant, il existe d’autres problèmes de santé avec le MSG.

Que dit la science ?

En 2015, une étude portait sur la façon dont le MSG provoque des lésions rénales oxydantes. L’article indiquait que diverses études sur des animaux suggéraient qu’une alimentation riche en MSG pouvait provoquer des lésions rénales, en particulier une toxicité rénale, un stress oxydatif ou la présence de radicaux libres dans la circulation sanguine. [2]

Une autre étude de la même année, a révélé que des doses élevées de MSG entraînent des déficits de la coordination motrice en affectant les cellules de Purkinje présentes dans le cerveau. Les chercheurs ont conclu que le MSG réduisait le nombre de cellules cérébrales, ce qui affectait à son tour la coordination motrice. [3]

Ce ne sont que deux des innombrables études qui mentionnent que la prise de MSG peut endommager de manière irréversible notre corps. Mais comme il existe des études qui prouvent le contraire, la FDA est ferme dans sa position sur la “sécurité” du MSG.

Un additif caché

Selon la clinique Mayo, la FDA a reçu de nombreux rapports de personnes présentant une sensibilité au MSG. Ces réactions allergiques, appelées symptômes, sont caractérisées par des maux de tête, des bouffées vasomotrices, des sueurs, une pression ou une oppression du visage, un engourdissement du visage, du cou et d’autres zones, des palpitations cardiaques, des nausées et des faiblesses. La Mayo Clinic conseille aux personnes qui éprouvent ces symptômes d’éviter les aliments contenant du MSG, mais comment pouvez-vous, si les entreprises alimentaires ne sont pas tenues de déclarer la présence du MSG dans leurs produits ? [4]

En raison de la popularité croissante du maintien d’un “style de vie sain et en forme”, de nombreux fabricants ou distributeurs de denrées alimentaires sont obligés de cacher le MSG sous différents noms comme l’acide glutamique, le glutamate, le glutamate de calcium, etc. Alors, comment pouvez-vous éviter cet ingrédient s’il est caché sous un autre nom ? Et s’il n’y a pas de répercussions lorsque les entreprises le font ?

Voici quelques-uns des noms que vous trouverez sur les étiquettes d’aliments pour le MSG :

(Selon la base de données Open Chemistry [5] du National Institutes of Health)

  • glutamate monosodique (MSG)
  • monohydrate de MSG
  • monohydrate de sel monosodique d’acide L-glutamique
  • glutamate de sodium
  • monosodium l-glutamate monohydraté
  • L-glutamate de sodium
  • Glutamate monohydraté
  • Acide glutamique, sel monosodique, monohydrate
  • Acide L-2-aminopentanedioïque
  • Acide L-glutamique et sel monosodique
  • L-glutamate hydraté de sodium

Selon la FDA, le MSG se produit naturellement dans les ingrédients suivants : [1]

  • protéine végétale hydrolysée
  • levure autolysée
  • levure hydrolysée
  • extrait de levure
  • extraits de soja
  • isolat de protéine

Autres noms populaires pour le MSG

  • Vetsin
  •  Ajinomoto
  • Umami

Aliments naturels

Si vous voulez vraiment éviter le MSG, le meilleur moyen est d’aller vers le tout naturel. Cela signifie acheter des aliments frais et basiques comme la viande, le poisson, les fruits et légumes, et de cuisiner et faire votre propre nourriture. De cette façon, vous avez un contrôle complet sur ce que vous mangez et sur ce qui se passe dans votre corps. De plus, vous pouvez contrôler la façon de donner de la saveur à vos aliments en fonction de vos goûts personnels. Non seulement cela est plus sain, mais peut même réduire les coûts si vous savez comment répartir efficacement les repas que vous cuisinez. Bien sûr, la cuisson et la préparation prennent beaucoup de temps, mais rappelez-vous que votre santé est plus importante que le temps que vous passez à cuisiner.






Les références :

[1] US Food and Drug Administration. Questions et réponses sur le glutmate monosodique. https://www.fda.gov/food/ingredientspackaginglabeling/foodadditivesingredients/ucm328728.htm

[2] Sharma, A. (2015). Dommages rénaux oxydatifs induits par le glutamate monosodique et mécanismes possibles: une mini-revue. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26493866

[3] Prastiwi, D., Djunaidi, A. et Partadiredja, G. (2015). Une forte dose de glutamate monosodique entraîne un déficit de la coordination motrice et du nombre de cellules de Purkinje cérébelleuses chez le rat. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25697849

[4] Clinique Mayo. Qu’est ce que MSG? Est-ce mauvais pour vous? https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/expert-answers/monosodium-glutamate/faq-20058196

[5] National Institutes of Health. Base de données ouverte sur la chimie. MSG. https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/23689119

pierresetcristaux.com
Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :