Les méfaits de la télévision

Imprimer
Article invité de : Adam Fartassi – fondateur de PenserChanger






Vous voulez grossir, briser votre relation amoureuse, ou peut-être réduire vos chances de tomber enceinte, ou bien encore raccourcir votre espérance de vie ? Prenez la télécommande et allumez votre télévision.

Vous voulez savoir comment le fait de regarder la télévision, en particulier pendant une période prolongée, peut nuire à votre santé et réduire votre qualité de vie ? Croyez-moi ce n’est pas le simple fait de rester assis des heures durant.

C’est surtout lié à ce que nous regardons. Il faut savoir que la télé nous déconnecte du monde réel en nous faisant miroiter des peurs, des envies, des désirs sous la forme de publicités jusqu’à l’intoxication.

Parmi les dégâts que produit la télévision, voici 9 conséquences négatives de regarder la télé :

1. Elle augmente votre tour de taille

Voici une autre raison d’éviter les publicités à l’écran, en plus de regarder moins la télévision. Vous pensiez peut-être en lisant le sous-titre : « Eh bien, si j’évite de passer beaucoup de temps assis, alors je ne prendrais pas de poids ».

Mais ce n’est que le sommet de l’iceberg.

Ce qui nous fait prendre du poids c’est surtout le marketing et la publicité qui – pendant les moments passés à regarder la télévision – ont tendance à augmenter notre consommation de produits transformés et malsains, et nous pousse à les acheter même lorsque nous ne sommes pas devant. C’est la découverte qu’à fait Steve Gortmaker, professeur de sociologie de la santé à la Harvard T. H. Chan School of Public Health. (1)

2. La consommation excessive de télévision peut augmenter votre risque de diabète

Une recherche a montré que les personnes qui passent un certain temps devant la télévision augmentent leur risque de développer le diabète, pour chaque heure passée devant la télévision par jour, le risque de développer la maladie augmentait de 3,4 pour cent.

Plutôt que de se concentrer sur ce que les participants ont regardé, Andrea Kriska, épidémiologiste à l’Université de Pittsburgh et auteur de cette recherche publiée en avril 2015 dans la revue Diabetologia (2), s’est concentrée sur le temps passé à regarder la télévision et les mouvements des participants qu’elle remarque comme étant très limités.

De même l’auteure principale de la recherche Bonny Rockette-Wagner, affirme que d’autres recherches semblent indiquer que nous bougeons bien moins en regardant la télévision, comparé à d’autres activités sédentaires, comme s’asseoir au travail.

3. Cela ne vous aidera pas à concevoir

Bien qu’il y ait des preuves que regarder la télévision, y compris dans la chambre à coucher, pourrait augmenter la proximité amoureuse, une étude de Harvard a révélé que les hommes qui regardaient la télévision plus de 20 heures par semaine produisaient 44 % moins de sperme que ceux qui ne regardaient pas la télévision. (3)

En comparaison, l’augmentation de l’activité physique était associée à une augmentation du nombre de spermatozoïdes. Des recherches antérieures associent également l’écoute prolongée de la télévision à un risque accru de maladie cardiaque, ce qui, chez les hommes, est également associé à des taux plus élevés d’impuissance.

4. Cela pourrait nuire à vos relations

Selon une étude publiée récemment dans la revue Advances in Social Sciences Research Journal, plus vous croyez aux représentations populaires de l’amour à la télévision, moins vous êtes engagé dans votre véritable relation. (4)

Cela va créer des attentes irréalistes vis-à-vis de votre conjoint(e) en estimant que la relation vous fait – perdre du temps ou votre liberté – ce qui à long terme détruira progressivement la relation entre vous.

5. Ça peut retarder les premiers mots d’un enfant

Dès leur plus jeune âge, les enfants aujourd’hui commencent à regarder la télévision – et maintenant passent leur temps sur d’autres supports comme les smartphones. Bien qu’une séance Skype ou FaceTime avec un membre de la famille puisse être acceptable, pour les tous petits, la télévision apporte son lot de méfaits.

« L’exposition à la télévision avant l’âge de 18 mois est fortement corrélée à une diminution du développement du langage », affirme David L. Hill, président de l’American Academy of Pediatrics Council on Communications and Media. « Nous continuons à déconseiller fortement d’utiliser des écrans autour du coucher, après le coucher et pendant les moments de repas. » (5)

6. Cela pourrait augmenter l’agressivité

Selon les experts, les enfants intériorisent les messages transmis via la télévision et les jeux vidéo. « Le lien entre la consommation d’images violente dans les médias, et l’agressivité et la désensibilisation à la violence est aussi fort ou même plus fort encore que la relation entre le tabagisme et le cancer du poumon », d’après Bushman et Huesmann (2012). (6)

« Tous les enfants ne sont pas affectés de la même manière », ajoute-t-ils, « mais l’exposition à la violence dans les médias les rend plus susceptibles de l’accepter dans leur vie quotidienne. Les recherches montrent que l’exposition précoce à la violence de la télévision, rend également plus probable le fait que les enfants deviennent des adultes agressifs en grandissant. »

7. Elle vous isole

Les résultats d’une étude présentée en 2015 à la conférence annuelle de l’International Communication Association à San Juan, Porto Rico, ont révélé que certains sentiments de solitude et de dépression étaient exacerbés lorsque nous regardons la télévision. (7)

Bien que les recherches n’aient pas conclu que le fait de regarder la télévision créerait ces états émotionnels, le chercheur Yoon Hi Sung a déclaré que les excès de consommation de télévision ne devraient pas être considéré comme une dépendance inoffensive ; d’autres experts disent aussi qu’une utilisation accrue des écrans peut isoler davantage les individus, ou promouvoir un comportement antisocial.

8. Elle peut nous priver de sommeil

Vous avez du mal à décoller de la télé ? Le temps passé devant l’écran, de la télévision aux smartphones – en passant par les émissions de télévision que nous regardons sur tablette – peut rendre plus difficile la détente, réduisant ainsi les vrais moments de repos.

La technologie ne cesse d’ailleurs de s’infiltrer dans tous les aspects de notre vie, et cela dès le réveil. Un conseil pour éviter cela : Sortez le téléviseur de la chambre à coucher, et ne regardez pas non plus les programmes sur un appareil mobile.

9. Cela pourrait raccourcir nos vies

Une étude menée auprès de jeunes adultes en bonne santé a révélé que le fait de regarder beaucoup de télévision peut être associé à des décès prématurés.

L’étude, publiée en 2014 dans le Journal of the American Heart Association, a révélé que les participants qui ont déclaré avoir regardé trois heures ou plus de télévision par jour avaient deux fois plus de risques de mourir durant la période de suivi de huit ans, que ceux qui ont déclaré ne pas la regarder plus d’une heure par jour. (8)

Donc, pour compléter le tableau : Sachez que si vous regardez trop la télé, vous risquez de mourir prématurément.

Pas terrible, non ?

Pour éviter tous ces désagréments, commencez dès aujourd’hui à vous détacher du petit écran. Cela vous demandera bien sûr des efforts, surtout au début. Mais avec le temps, vous vous rendrez compte rapidement que vous n’avez pas réellement besoin d’elle.

Vous redécouvrirez alors tout ce temps libre dont vous disposez pour améliorer votre vie.


Vous aimerez aussi : Assis toute la journée ? 15 conseils pour rester en bonne santé


  1. https://news.harvard.edu/gazette/story/2015/09/keeping-an-eye-on-screen-time/
  2. Each hour spent watching TV daily increases risk of developing diabetes by 3.4 percent, ScienceDaily, 2 April 2015.
  3. Physical activity and television watching in relation to semen quality in young men, The Harvard School of Public Health, 2013
  4. Influence Of Joint Television Viewing On Romantic Satisfaction And Family Commitment: A Study Of Spouses In Delta State Secretariat Complex Asaba, Aug. 25, 2018
  5. https://www.medscape.com/viewarticle/870620#vp_2
  6. https://www.researchgate.net/publication/287336883_Effects_of_violent_media_on_aggression
  7. https://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-01/ica-fol012615.php
  8. https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/JAHA.118.010406




.

Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :